Pendant longtemps,pouvoir apprendre au Mali l’audit – dans toutes ses dimensions – fut une préoccupation pour les professionnels(sortis des grandes écoles sénégalaises ou françaises)et les étudiants désireux de faire carrière dans le métier.

En 2000,le pays comptait, au plus, une quarantaine d’auditeurs professionnels employés dans des organismes publics ou parapublics suite à la mise en oeuvre des programmes d’ajustement structurel initiés par les Institutions de Bretton-Woods vers la fin des années 1980.

Lisez l'interview de la présidente de l' ACIAM (IIA-Mali) sur la question dans le dixième numéro de la revue internationale des auditeurs et des contrôleurs internes en cliquant ici.