La triade « gouvernance, risque et contrôle » conditionne la performance bancaire. Remise en cause par les crises financières des XXe et XXIe siècles, dans un contexte global marqué par l’intensité de la concurrence, elle nécessite un renouvellement théorique autour de la responsabilité des acteurs dans le processus global de maîtrise des risques. C’est ce nouvel enjeu qui est au coeur de cet ouvrage. Pluridimensionnel, il articule une variété de théories pour analyser les motivations, souvent contradictoires, des acteurs, et examiner l’influence des structures et des administrateurs sur l’exposition aux risques.

Ambitieux et intégral, ce livre propose un véritable dialogue entre les compétences des administrateurs et le processus décisionnel au sein des conseils d’administration. Il développe un diagnostic sur l’évaluation globale de la gouvernance, l’exposition aux risques, la rentabilité des capitaux propres (ROE) et des actifs (ROA).

D’une actualité brûlante, il aborde un sujet qui a vocation à irriguer l’esprit du siècle avec la percée de l’intelligence artificielle et la virtualisation continue des économies

Obtenir le livre en cliquant ici